Vol de rapatriement des Algériens à partir du Qatar : Cacophonie entre l’ambassade et le MAE

Les ressortissants algériens bloqués au Qatar et dans d’autres pays du Golfe sont déroutés par la cacophonie qui entoure le vol de rapatriement programmé depuis la capitale Doha à destination de l’aéroport international d’Alger.  Dimanche 22 novembre, la fameuse liaison aérienne a été annoncée par l’ambassade d’Algérie au Qatar pour le 26 du même mois. […] Cet article est apparu en premier lieu sur Vol de rapatriement des Algériens à partir du Qatar : Cacophonie entre l’ambassade et le MAE

Vol de rapatriement des Algériens à partir du Qatar : Cacophonie entre l’ambassade et le MAE
Avion Air Algérie- Aéroport de Qatar

Les ressortissants algériens bloqués au Qatar et dans d’autres pays du Golfe sont déroutés par la cacophonie qui entoure le vol de rapatriement programmé depuis la capitale Doha à destination de l’aéroport international d’Alger. 

Dimanche 22 novembre, la fameuse liaison aérienne a été annoncée par l’ambassade d’Algérie au Qatar pour le 26 du même mois. La représentation diplomatique algérienne avait même précisé, dans son communiqué, l’horaire du vol, fixé à 16h35 (heure de Doha). En soulignant que ce vol était programmé sur décision du Premier ministre, l’ambassade avait affirmé qu’elle travaillait « à la finalisation des formalités, dont la liste finale des passagers ».

Contre toute attente, le ministère des Affaires étrangères a remis en cause l’existence de ce vol. Medjber Abdelkhalek, membre de la direction de la communication du MAE, a affirmé au journal El Moudjahid, dans son édition de mardi 24 novembre, que « le ministère des Affaires étrangères n’a pour le moment prévu aucune opération de rapatriement des ressortissants algériens résidant au Qatar ».

Vol ou pas vol ?

Ce responsable a souligné que « c’est uniquement à travers certains articles de presse que nous avons eu écho de cette opération. En d’autres termes, explique-t-il, nous n’avons pas été saisis par une quelconque institution officielle à ce sujet ». Il rappelle, par ailleurs, que « les actions de rapatriement effectuées jusque-là ont été menées en étroite coordination notamment avec le ministère de l’Intérieur, qui est mobilisé, entre autres, dans l’établissement des listes des passagers ».

Selon le même quotidien, la compagnie aérienne Air Algérie abonde dans le même sens. « En tant que transporteur, Air Algérie n’a pas encore été saisie concernant une éventuelle opération de rapatriement de nos ressortissants au Qatar», a informé une source proche de la compagnie aérienne nationale au quotidien El Moudjahid.

Il est à rappeler que ce vol de rapatriement a été annoncé en premier lieu par la députée de l’émigration pour la zone Afrique du Nord et Moyen-Orient, Amira Slim. C’était le 20 novembre dernier. Elle avait souligné que cette liaison était prévue pour le 22 novembre. Une annonce qui n’a d’ailleurs pas été du goût de l’ambassade d’Algérie au Qatar, qui a tenu à préciser que ce genre d’annonce était de son ressort.

Cet article est apparu en premier lieu sur Vol de rapatriement des Algériens à partir du Qatar : Cacophonie entre l’ambassade et le MAE