Urbanisme : 40% des maisons délabrées sont réhabilitées

La ministre de l’habitat, de l’urbanisme et de la politique de la ville, Fatima Zahra Mansouri, a déclaré que plus de 78 accords ont été signés avec plusieurs parties intervenant dans le domaine de la réhabilitation des bâtiments menaçant ruine, et ce , depuis 2012 , pour un montant global dépassant les 7 milliards de dirhams. Ceci a permis de restaurer 16.000 bâtiments sur un total de 40.000 menacés d'effondrement qui ont été recensés par les autorités compétentes. Détails. Lors de la séance hebdomadaire de Questions orales à la chambre des conseillers, la ministre a été représentée par le Ministre de l’Inclusion économique, de la Petite entreprise, de l’Emploi et des Compétences, Younes Sekkouri. En réponse aux questions des conseillers, la ministre de tutelle a précisé qu’il s’agit d’un montant important, soulignant, à cet égard, que la réhabilitation des bâtiments menaçant ruine nécessite un budget plus conséquent.  Elle a expliqué, en outre, que jusqu’à ce jour, 16.000 bâtiments menaçant ruine parmi 41.000 bâtiments ont été traités avec un taux d'achèvement s’élevant à 40%. Elle a souligné dans le même sens qu’un bon nombre d’habitants résident dans ces bâtiments ou près de ceux-ci, soit près de 40.000 familles dont les conditions de vie ont été améliorées parmi 76.000 familles. Pour Mansouri, les résultats obtenus sont insuffisants, étant donné qu’ il existe plusieurs contraintes qui entravent  le programme, notamment le caractère évolutif des bâtiments menacés d'effondrement, l'absence de données exactes, en plus du manque d'expertise technique dans ce domaine et le revenu limité des familles concernées. A cet égard, a-t-elle poursuivi, le gouvernement a élaboré une nouvelle stratégie pour réhabiliter les maisons délabrées dans sept régions, notamment, Casablanca Settat, Rabat, Marrakech, Tanger, Fès Meknès et El-Ayoun El-Sakya El-Hamra. Ladite opération a permis le diagnostic d'environ 3.000 bâtiments dans la région de Rabat-Sala, 10.000 bâtiments dans la région de Tanger et 4.000 bâtiments dans la ville de Casablanca.

Jan 24, 2023 - 22:52
 0
Urbanisme : 40% des maisons délabrées sont réhabilitées
La ministre de l’habitat, de l’urbanisme et de la politique de la ville, Fatima Zahra Mansouri, a déclaré que plus de 78 accords ont été signés avec plusieurs parties intervenant dans le domaine de la réhabilitation des bâtiments menaçant ruine, et ce , depuis 2012 , pour un montant global dépassant les 7 milliards de dirhams. Ceci a permis de restaurer 16.000 bâtiments sur un total de 40.000 menacés d'effondrement qui ont été recensés par les autorités compétentes. Détails.
Urbanisme : 40% des maisons délabrées sont réhabilitées
Lors de la séance hebdomadaire de Questions orales à la chambre des conseillers, la ministre a été représentée par le Ministre de l’Inclusion économique, de la Petite entreprise, de l’Emploi et des Compétences, Younes Sekkouri. En réponse aux questions des conseillers, la ministre de tutelle a précisé qu’il s’agit d’un montant important, soulignant, à cet égard, que la réhabilitation des bâtiments menaçant ruine nécessite un budget plus conséquent. 

Elle a expliqué, en outre, que jusqu’à ce jour, 16.000 bâtiments menaçant ruine parmi 41.000 bâtiments ont été traités avec un taux d'achèvement s’élevant à 40%.

Elle a souligné dans le même sens qu’un bon nombre d’habitants résident dans ces bâtiments ou près de ceux-ci, soit près de 40.000 familles dont les conditions de vie ont été améliorées parmi 76.000 familles.

Pour Mansouri, les résultats obtenus sont insuffisants, étant donné qu’ il existe plusieurs contraintes qui entravent  le programme, notamment le caractère évolutif des bâtiments menacés d'effondrement, l'absence de données exactes, en plus du manque d'expertise technique dans ce domaine et le revenu limité des familles concernées.

A cet égard, a-t-elle poursuivi, le gouvernement a élaboré une nouvelle stratégie pour réhabiliter les maisons délabrées dans sept régions, notamment, Casablanca Settat, Rabat, Marrakech, Tanger, Fès Meknès et El-Ayoun El-Sakya El-Hamra.

Ladite opération a permis le diagnostic d'environ 3.000 bâtiments dans la région de Rabat-Sala, 10.000 bâtiments dans la région de Tanger et 4.000 bâtiments dans la ville de Casablanca.