Un mucus artificiel contre les infections

Le mucus retient et neutralise les microbes pathogènes, constituant ainsi une arme supplémentaire de défense de l’organisme. Une équipe du MIT est parvenue à reproduire leur structure complexe en laboratoire, ouvrant ainsi la porte à de futurs traitements préventifs contre les maladies infectieuses.

Un mucus artificiel contre les infections
Le mucus retient et neutralise les microbes pathogènes, constituant ainsi une arme supplémentaire de défense de l’organisme. Une équipe du MIT est parvenue à reproduire leur structure complexe en laboratoire, ouvrant ainsi la porte à de futurs traitements préventifs contre les maladies infectieuses.