Tunisie : Un programme d’autonomisation économique des catégories démunies et vulnérables

Un programme d’autonomisation économique des catégories pauvres et des catégories à revenu limité bénéficiant du programme Amen Social et des personnes handicapées vient d’être institué, en vertu du décret n° 2022-715 du 20 septembre 2022, paru dans la dernière édition du Journal Officiel. Sont financés dans le cadre du « programme » des projets individuels ou collectifs. … Continuer la lecture de « Tunisie : Un programme d’autonomisation économique des catégories démunies et vulnérables » The post Tunisie : Un programme d’autonomisation économique des catégories démunies et vulnérables appeared first on Gnet news.

Tunisie : Un programme d’autonomisation économique des catégories démunies et vulnérables

Un programme d’autonomisation économique des catégories pauvres et des catégories à revenu limité bénéficiant du programme Amen Social et des personnes handicapées vient d’être institué, en vertu du décret n° 2022-715 du 20 septembre 2022, paru dans la dernière édition du Journal Officiel.

Sont financés dans le cadre du « programme » des projets individuels ou collectifs. Les projets collectifs peuvent être entre deux ou plusieurs individus d’une même famille ou de familles différentes.

Le financement visé est accordé sur la base des bons d’achats prévoyant les achats nécessaires au lancement du projet.

Une partie de financement est attribuée sous forme de fonds de roulement si le lancement du projet l’exige. Un financement complémentaire est attribué après le lancement du projet pour le soutenir et augmenter sa rentabilité si nécessaire.

Des crédits annuels sont alloués dans le budget du ministère chargé des affaires sociales pour financer le « programme ». Est pris en considération le principe de discrimination positive des régions prioritaires selon les indicateurs de développement régional, lors de la répartition des fonds alloués au « programme ».

Le candidat au « programme » doit être bénéficiaire du programme Amen Social en tant que chef de ménage ou l’un de ses membres ; cette condition ne s’applique pas aux personnes handicapées,

Il doit être âgé d’au moins 18 ans à la date de dépôt de la demande pour bénéficier du « programme », avoir un niveau minimum de connaissances et de compétences requises par le projet à créer, détenir une carte d’handicap valide, s’il est une personne handicapée.

La priorité pour bénéficier du « programme » est accordée aux catégories suivantes : Les femmes, les personnes handicapées, et les titulaires des diplômes d’enseignement supérieur et des diplômes de formation professionnelle en chômage.

The post Tunisie : Un programme d’autonomisation économique des catégories démunies et vulnérables appeared first on Gnet news.