Tunisie : Kaïs Saïed reçoit Faouzi Mehdi, « ce qui s’est passé mardi est un crime contre les Tunisiens »

Le président de la république, Kaïs Saïed, a affirmé mercredi que ce qui s’est passé mardi 20 juillet, premier jour de l’Aïd, en appelant les jeunes de 18 ans, aux centres de vaccination, est un crime contre les Tunisiens…une enquête sera ouverte pour faire assumer la totale responsabilité à celui qui en est à l’origine, a-t-il souligné.

Recevant hier, mercredi 21 juillet Faouzi Mehdi, le ministre de la Santé démis de ses fonctions, le chef de l’Etat a indiqué que ce qui s’était passé hier est étrange et prémédité, …c’est un crime, et une forme d’assassinat des Tunisiens, a-t-il martelé.

L’Aïd El-Idha est le seul jour de l’année où les rues sont désertes, a-t-il dit, dénonçant que « des dizaines de milliers de Tunisiens se soient dirigés en même temps vers les centres de vaccination, est-ce la fête du sacrifice ou la fête de sacrifier les Tunisiens », s’est-il demandé.

Dans une vidéo mise en ligne, Kaïs Saïed a salué l’ effort considérable déployé par le ministre démis de ses fonctions, notamment avec la santé militaire et les forces sécuritaires armées, signalant que « le but de provoquer cette situation d’encombrement est de prouver l’échec du ministre, d’opérer un remaniement ministériel…Dites-moi où est l’échec », s’est-il interrogé, « se faisant l’écho de ceux qui évoquent la proximité du ministre de la Santé du président de la république, ou d’un parti donné, tout responsable appartient à l’Etat tunisien, et personnellement, je n’appartiens à aucun parti », a-t-il asséné.

A l’heure où les cas de contamination ont commencé à baisser, on a créé les raisons de la contamination, et de la mort, « on a provoqué des rassemblements, alors que la politique de l’Etat repose sur la distanciation et non sur l’encombrement ».

Kaïs Saïed a accusé des parties, sans les nommer, de réfléchir à un remaniement. « Depuis un moment ils sont en train d’arranger un remaniement ministériel, pour des raisons d’équilibre politique et de contraintes politiques…Ils veulent la crise pour gérer la crise… »

Il a accusé certains de vouloir la propagation de la maladie, alors que d’autres étaient en train de chercher une bouteille d’oxygène.

Le chef de l’Etat a évoqué l’élan de solidarité et les ponts aériens, maritimes et terrestres installés par plusieurs pays pour venir en aide aux Tunisiens, signalant que ces aides seront distribuées selon les besoins (des régions, et des établissements de santé).

Gnetnews

The post Tunisie : Kaïs Saïed reçoit Faouzi Mehdi, « ce qui s’est passé mardi est un crime contre les Tunisiens » appeared first on Gnet news.