Sonia Bouyahia et Madina Yahiaoui, Cheffes de l’orchestre féminin de l’association Ahbab Cheikh Sadek Béjaoui : «C’est uniquement le travail de membre de notre association»

Sonia Bouyahia et Madina Yahiaoui, Cheffes de l’orchestre féminin de l’association Ahbab Cheikh Sadek Bedjaoui, de la classe junior et initiatrices des projets. L’idée de l’orchestre féminin, créée en 2008, vient du président de l’association Rochdy Bouyahia. L’orchestre interprète indépendamment de la musique classique andalouse, du hawzi et du aroubi, de la musique chaâbie et de la musique classique kabyle. Avec l’aide et le dévouement de leurs amies et collaboratrices au sein de l’orchestre et le bureau exécutif de l’association, Sonia et Madina ont introduit de nouvelles méthodes de travail dans la formation, la gestion artistique et la communication. L’article Sonia Bouyahia et Madina Yahiaoui, Cheffes de l’orchestre féminin de l’association Ahbab Cheikh Sadek Béjaoui : «C’est uniquement le travail de membre de notre association» est apparu en premier sur El Watan.

Sonia Bouyahia et Madina Yahiaoui, Cheffes de l’orchestre féminin de l’association Ahbab Cheikh Sadek Béjaoui : «C’est uniquement le travail de membre de notre association»

Sonia Bouyahia et Madina Yahiaoui, Cheffes de l’orchestre féminin de l’association Ahbab Cheikh Sadek Bedjaoui, de la classe junior et initiatrices des projets. L’idée de l’orchestre féminin, créée en 2008, vient du président de l’association Rochdy Bouyahia. L’orchestre interprète indépendamment de la musique classique andalouse, du hawzi et du aroubi, de la musique chaâbie et de la musique classique kabyle. Avec l’aide et le dévouement de leurs amies et collaboratrices au sein de l’orchestre et le bureau exécutif de l’association, Sonia et Madina ont introduit de nouvelles méthodes de travail dans la formation, la gestion artistique et la communication.

 

-La vidéo sur Ibrahim El Khalil avec les juniors de l’association des amis du Cheikh Sadek Béjaoui a eu un succès fulgurant sur la toile. Vous attendiez-vous à cela ?

Nous ne le savions pas vraiment, mais ce que l’on peut dire, c’est que nous y avons mis tous les efforts nécessaires à sa réussite, je pense que cela en a découlé de la synergie qui s’est faite entre les jeunes membres actifs de l’association, chacun avec son savoir-faire. Aussi, le programme est choisi en fonction des capacités de la classe junior et qui en parallèle serait apprécié du public. L’objectif était de mettre en avant les nouveaux talents de l’école que nous avons nous-mêmes, membres de l’orchestre féminin, formés, et qui contribueront à la pérennité de l’école et de son riche patrimoine.

L’article Sonia Bouyahia et Madina Yahiaoui, Cheffes de l’orchestre féminin de l’association Ahbab Cheikh Sadek Béjaoui : «C’est uniquement le travail de membre de notre association» est apparu en premier sur El Watan.