Seule l’urne...

Au vu de leurs déclarations et de leurs discours, les chefs des partis politiques en compétition pour les législatives anticipées du 12 juin 2021 ont qualifié l’acte de voter de solution idoine capable de consacrer la légitimité constitutionnelle et de consolider le renouveau politique. Dans ce qui semble être une course électorale avant l’heure, ils sont convaincus que la stabilité du pays est impérative, dès lors qu’elle est ciblée par des forces hostiles et rancunières, jamais remises de la perte de leurs privilèges et des rentes viagères acquises indûment.

Seule l’urne...
Seule l’urne... Au vu de leurs déclarations et de leurs discours, les chefs des partis politiques en compétition pour les législatives anticipées du 12 juin 2021 ont qualifié l’acte de voter de solution idoine capable de consacrer la légitimité constitutionnelle et de consolider le renouveau politique. Dans ce qui semble être une course électorale avant l’heure, ils sont convaincus que la stabilité du pays est impérative, dès lors qu’elle est ciblée par des forces hostiles et rancunières, jamais remises de la perte de leurs privilèges et des rentes viagères acquises indûment.