Said Bouhadja tire sa révérence

Synthèse Z R. Le Moudjahid et ancien président de l’Assemblée populaire nationale Said Bouhadja, est décédé hier à l’aube à l’âge de 82 ans à l’hôpital Mustapha Pacha d’Algérie des suites d’une longue maladie.    Né le 22 avril 1938 à Skikda, Said Bouhadja est un homme politique ayant occupé plusieurs postes au sein du […]

Said Bouhadja tire sa révérence

Synthèse Z R.

Le Moudjahid et ancien président de l’Assemblée populaire nationale Said Bouhadja, est décédé hier à l’aube à l’âge de 82 ans à l’hôpital Mustapha Pacha d’Algérie des suites d’une longue maladie. 

 

Né le 22 avril 1938 à Skikda, Said Bouhadja est un homme politique ayant occupé plusieurs postes au sein du patri du Front de libération nationale (FLN), notamment au tant que Mouhafadh et membre du Bureau politique.  Ainsi, il a été élu, député du parti FLN de 1997 à 2002 puis depuis 2017, a été élu président de l’Assemblée populaire nationale (APN). Son mandat controversé durera une année, soit jusqu’à octobre 2018. Lors la dernière élection présidentielle de 2019, le Moudjahid était sur le point de présenter sa candidature. Il a décidé, à la dernière minute, de ne pas déposé son dossier, pour des «raisons» personnel. Suite à la disparition de ce moudjahid de première heure, des hauts responsables de l’Etat ont présenté leurs condoléances à la famille du défunt.

Le Général de Corps d’Armée, Chef d’Etat-Major de l’Armée Nationale Populaire (ANP), Saïd Chanegriha, a présenté ses condoléances à la famille de Saïd Bouhadja, exprimant à cette dernière sa «profonde compassion».

«Suite au décès du Moudjahid Saïd Bouhadja, ancien Président de l’Assemblée nationale populaire (APN), ce matin mercredi 25 novembre 2020, le Général de Corps d’Armée, Saïd CHANEGRIHA, Chef d’Etat-Major de l’ANP, présente en son nom et au nom de l’ensemble des personnels de l’ANP, ses sincères condoléances et sa profonde compassion à la famille du défunt, priant Allah, le Tout-Puissant, d’accorder au défunt sa Sainte miséricorde, de l’accueillir en son vaste paradis parmi les martyrs et les valeureux saints et d’octroyer à sa famille et ses proches tout le courage et la force en cette dure épreuve», écrit Chanegriha.

Le Premier ministre, Abdelaziz Djerad a également présenté ses sincères condoléances à la famille du Moudjahid, Saïd Bouhadja. «Nous avons perdu le moudjahid et ancien président de l’APN, Saïd Bouhadja, parti après un riche parcours de militant qu’il a entamé avec la Guerre de libération nationale et poursuivi lors du pluralisme politique durant lequel il fut acteur et témoin d’évènements marquants», a écrit M. Djerad dans un post sur sa page Facebook. «Je présente à la famille du défunt et à ses compagnons mes sincères condoléances, priant Dieu le Tout-puissant de lui accorder sa sainte miséricorde, de l’accueillir en son Vaste Paradis et de combler sa famille du courage et de la patience», a-t-il conclu.

Pour sa part, le ministre de la Communication, porte-parole du gouvernement, Ammar Belhimer, a écrit dans son message de condoléances que : « Saïd Bouhadja a rejoint très tôt les rangs de la Révolution de libération nationale. Après l’indépendance, il occupera plusieurs postes de responsabilité au sein du parti du Front de libération nationale (FLN) et de l’institution législative avant d’être élu, en 2017, président de l’Assemblée populaire nationale».