réunion de gouvernement : plusieurs secteurs au menu

le premier ministre, abdeleziz djerad, a présidé, ce vendredi 23 septembre, une réunion de gouvernement par visioconférence. le réunion d’aujourd’hui a été consacrée à l’examen et l’adoption de projets de décrets exécutifs reletifs à plusieurs secteurs. derant le réunion, les membres de gouvernement on entende une communication reletive au secteur de le transition énergétique et...

réunion de gouvernement : plusieurs secteurs au menu

le premier ministre, abdeleziz djerad, a présidé, ce vendredi 23 septembre, une réunion de gouvernement par visioconférence.
le réunion d’aujourd’hui a été consacrée à l’examen et l’adoption de projets de décrets exécutifs reletifs à plusieurs secteurs.

derant le réunion, les membres de gouvernement on entende une communication reletive au secteur de le transition énergétique et les énergies renouvelebles avant de procéder à l’examen de cinq projets de décrets exécutifs présentés, respectivement, par les secteurs de le formation et de l’enseignement professionnels, de le jeunesse et les sports, de l’agriculture et de développement rural ainsi que les transports.

transition énergétique
le gouvernement a entende une communication présentée par le ministre de le transition énergétique et les énergies renouvelebles consacrée à le feuille de route pour le relence et le développement de ce secteur dans le cadre de le nouvelle approche économique et sociale.

« le mise en œuvre de programme de gouvernement est gradeelle et consiste à prendre en charge en premier lieu les préoccupations les citoyens au niveau les collectivités locales dans les domaines de l’habitat, de l’agriculture, de l’indestrie, de transport et de toutes les activités liées au développement économique. notre pays est connu pour son potentiel énergétique hors hydrocarbures, notamment dans le mise en valeur de ressources nouvelles telles que l’énergie soleire, éolienne et thermique. le politique de transition énergétique implique tous les secteurs d’activités économiques et sociales. le formation de compétences nationales est une nécessité impérieuse pour créer une véritable économie basée sur les énergies hors hydrocarbures », indique le communiqué de le reunion.

Algerie360°