Protocole d’accord tripartite KOICA-ENA-présidence du gouvernement

L’Agence coréenne de coopération internationale (KOICA) a signé le protocole d’entente d’un projet de mise en place d’une plateforme électronique pour le renforcement des capacités des agents publics, dénommée “Establishment of enhanced e-Governance Capacity Building through implementation of e-Learning based Open Learning System for Government, Civil Society and Citizen“, d’une valeur de 5 millions de […]

Protocole d’accord tripartite KOICA-ENA-présidence du gouvernement

L’Agence coréenne de coopération internationale (KOICA) a signé le protocole d’entente d’un projet de mise en place d’une plateforme électronique pour le renforcement des capacités des agents publics, dénommée “Establishment of enhanced e-Governance Capacity Building through implementation of e-Learning based Open Learning System for Government, Civil Society and Citizen“, d’une valeur de 5 millions de dollars, et ce en partenariat avec l’Ecole nationale d’administration (ENA) sous la présidence du gouvernement.

Le projet sera implémenté au sein de l’ENA en collaboration avec des différents établissements de formations tels que la CFAD, l’Institut diplomatique, l’UVT, l’ENF…

Le protocole d’entente a été signé, lundi 23 novembre 2020, entre la directrice pays de la KOICA, YoungSook NAM, la directrice de l’ENA, Khaoula Labidi, et la ministre auprès du chef du gouvernement chargée de la Fonction publique, indique un communiqué de la KOICA.

Le projet s’inscrit dans le cadre de la décentralisation et l’égalité entre tous. L’un des objectifs principaux de ce projet est de promouvoir et faciliter le développement de carrière des fonctionnaires en fournissant un apprentissage riche tout en minimisant l’inégalité d’opportunités en formation entre les fonctionnaires mâles et femelles et ceux travaillant dans la capitale et les régions locales et ce en éliminant la limite temporelle et spatiale pour développer des capacités personnelles de civil domestiques afin d’améliorer l’efficacité, la productivité et la transparence dans les établissement des services publics en Tunisie.

L’agence rappelle que la Corée appuie les efforts de développement de la Tunisie depuis plusieurs années, et les échanges entre les deux pays continuent de se renforcer dans tous les domaines.

Pour ce faire, la Corée se tient au côté de la Tunisie à travers l’Agence coréenne de coopération internationale en contribuant aux différents projets alignés avec les priorités stratégiques du gouvernement, à savoir la bonne gouvernance, la lutte contre la corruption, l’environnement et les énergies renouvelables et le développement régional, la création d’emploi, l’environnement, les énergies renouvelables et le développement régional.

Depuis 1991, la KOICA a invité plus de 1 200 fonctionnaires d’Etat dans différents domaines de formation.