Parution : Djillali Khellas écrit le cœur sur la main

Djillali Khellas, l’auteur algérien qu’on ne présente plus, après la trilogie successive intitulée Zaman El Ghirbane (Le temps des corbeaux), Leilat El Katala (La nuit des assassins) et Horath El Bahr (Les laboureurs de la mer), sort un nouveau roman Aradjoul aladi yaktoub ala rahatihi (L’Homme qui écrivait sur sa main).

Cela vient de paraître, toujours chez son fidèle éditeur Casbah Editions. Une preuve que Djillali Khelllas reste toujours prolixe. Cet auteur, à 69 ans, demeure animé par une passion quotidienne d’écrire et décrire.

La littérature, l’écriture, l’affection et l’intensité des mots font partie de son quotidien, et ce, littéralement. Djillali Khellas dément la gérontologie. Au contraire, il écrit toujours, comme l’indique le titre de son nouvel ouvrage, L’Homme qui écrivait sur sa main. Toujours le cœur sur la main, généreusement. Générateur et productif.

Retrouvez l’intégralité de nos articles sur la version papier

L’article Parution : Djillali Khellas écrit le cœur sur la main est apparu en premier sur El Watan.