«On a attaqué la France, rien de personnel», dit Salah Abdeslam

Salah Abdeslam, principal suspect encore en vie parmi les auteurs des attentats du 13 novembre 2015, a déclaré mercredi que les attaques djihadistes n'avaient rien de personnel contre les victimes, rapporte la chaîne BFM TV.

«On a attaqué la France, rien de personnel», dit Salah Abdeslam
Salah Abdeslam, principal suspect encore en vie parmi les auteurs des attentats du 13 novembre 2015, a déclaré mercredi que les attaques djihadistes n'avaient rien de personnel contre les victimes, rapporte la chaîne BFM TV.