Norvège: dix ans après, il n’y a toujours pas de consensus autour du massacre d'Utoya

Ce 22 juillet en Norvège est un jour très particulier. Il y a dix ans, Anders Breivik, un militant d’extrême-droite, tuait 77 personnes, la plupart sur l’île d’Utoya où des jeunes militants de gauche étaient en camp d’été. Le pays s’apprête à commémorer la tragédie, mais dans le royaume nordique il n’y a toujours pas de consensus autour de cet attentat, et du sens qu’il faut lui donner.

Norvège: dix ans après, il n’y a toujours pas de consensus autour du massacre d'Utoya
Ce 22 juillet en Norvège est un jour très particulier. Il y a dix ans, Anders Breivik, un militant d’extrême-droite, tuait 77 personnes, la plupart sur l’île d’Utoya où des jeunes militants de gauche étaient en camp d’été. Le pays s’apprête à commémorer la tragédie, mais dans le royaume nordique il n’y a toujours pas de consensus autour de cet attentat, et du sens qu’il faut lui donner.