Neufs universitaires et chercheuses sélectionnées par SWIB pour la création de startups

Neufs universitaires et chercheuses sur un total de cent-trois candidates originaires de 12 régions ont été sélectionnées par le programme d’incubation ” Senior Women In Business ” (SWIB) visant à leur assurer un accompagnement pour la création de startups et donner ainsi plus de visibilité à ces femmes entrepreneures. Initié par la Chambre nationale des […]

Neufs universitaires et chercheuses sélectionnées par SWIB pour la création de startups

Neufs universitaires et chercheuses sur un total de cent-trois candidates originaires de 12 régions ont été sélectionnées par le programme d’incubation ” Senior Women In Business ” (SWIB) visant à leur assurer un accompagnement pour la création de startups et donner ainsi plus de visibilité à ces femmes entrepreneures.

Initié par la Chambre nationale des femmes cheffes d’entreprise (CNFCE) et Global Project Partners (GPP), en collaboration avec The Next Women Tunisie (TNWT) et Betacube, ce projet s’adresse aux femmes universitaires et chercheuses de plus de 45 ans qui souhaitent transformer un concept basé sur un projet de recherche, en startup innovante et stable.

Ces projets représentent plusieurs secteurs d’activités, notamment, la santé, la valorisation du patrimoine, la biotechnologie, le développement durable, les énergies renouvelables, l’intelligence artificielle et la data science.

L’objectif est d’accompagner ces chercheuses et universitaires pour rendre leurs idées de projet bancables et leur permettre de mobiliser les financements nécessaires, a indiqué la vice-présidente de la CNFCE, Syrine Dimassi Darghouth, lors d’une conférence de presse tenue mercredi 7 avril 2021.

Il s’agit, également, de favoriser leurs accès aux marchés à travers le digital et la bonne gestion des ressources (humaines, financières), outre leurs relations avec leur environnement (administrations, ministères…), a-t-elle ajouté.

Elle a fait savoir que parmi ces idées de projets, figurent la création d’un centre de certification des huiles essentielles, d’une plateforme en ligne d’avocats pour fournir des consultations en ligne, un projet de production de la farine sans gluten à partir du chêne liège et un autre pour les autistes.

Elle a rappelé qu’une étude réalisée auprès des universitaires et chercheuses, a révélé que 86% d’entre elles estiment que les idées existent, mais ne peuvent pas se transformer en projets car ces femmes ne connaissent pas l’écosystème entrepreneurial.

Elle a souligné que le programme d’incubation qui s’étalera sur trois mois (15 Mars au 15 Juin 2021), comprend des ateliers de formation de capacity-building, menotoring, coaching personnalisé et un accès à des experts en IT…