Maroc-Belgique: Un choc à ne surtout pas perdre

Logé dans le groupe F de la Coupe du monde Qatar 2022, le Maroc entame la compétition en confiance, à la faveur de ses récentes prestations convaincantes, tandis que la Belgique, qui a longtemps régné sur le classement mondial de la FIFA, tentera de redorer son blason terni par des contre-performances. L’équipe nationale du Maroc ...

Maroc-Belgique: Un choc à ne surtout pas perdre

Logé dans le groupe F de la Coupe du monde Qatar 2022, le Maroc entame la compétition en confiance, à la faveur de ses récentes prestations convaincantes, tandis que la Belgique, qui a longtemps régné sur le classement mondial de la FIFA, tentera de redorer son blason terni par des contre-performances.

L’équipe nationale du Maroc dispose en effet de joueurs qui brillent avec leurs équipes dans les principaux championnats. Achraf Hakimi, Hakim Ziyech, Sofiane Boufal, Noussair Mazraoui, Abderrazak Hamed-Allah, sont autant de noms qui font trembler les défenses adverses, dévoilés par le sélectionneur national, Walid Regragui, qui peut se targuer de les avoir à disposition lors de cette compétition, au vu de leur talent et de leur expérience.
Fraîchement nommé sur le banc des Lions de l’Atlas à moins de 100 jours du Mondial, Regragui a marqué de son empreinte le jeu de la sélection nationale, notamment lors des matchs amicaux de préparation au Mondial contre le Chili (2-0) et le Paraguay (0-0), où les éléments nationaux ont affiché une discipline tactique et un jeu dynamique.
Son style s’est fait d’autant plus ressentir lorsqu’il est parvenu à obliger le finaliste de la dernière édition de la Coupe du monde, la Croatie, à se partager les points de la rencontre. Le futur adversaire de la sélection nationale est d’une performance proverbiale. Bien qu’elle ait été battue en match amical par l’Egypte, la Belgique a négocié laborieusement sa première sortie face au Canada pour mettre trois précieux points dans la besace et s’emparer seule de la première place du groupe F.
Les Diables Rouges tenteront de revenir en force après des prestations décevantes et une relégation au 2e rang du classement FIFA derrière le Brésil, une deuxième place que la Belgique n’a pas quittée depuis mars 2022. Bien que l’équipe du plat pays ait montré un visage terne lors de ses sorties en compétition l’année écoulée avec une élimination en quart de finale du dernier Euro contre l’Italie (1-2) et de la Ligue des Nations de l’UEFA face à la France (2-3), elle peut compter sur ses piliers, à l’instar du gardien de but Thibaut Courtois, des attaquants Romelu Lukaku et Eden Hazard ainsi que du milieu de terrain Kevin De Bruyne. Ce dernier s’est exprimé sur le prochain match de sa sélection face au Maroc estimant que «notre prochain match sera probablement plus difficile que celui face au Canada. C’était important pour nous de gagner les trois points aujourd’hui, mais il est clair que nous devrons redoubler d’efforts face au Maroc». Évoluant dans un groupe relevé, l’équipe nationale du Maroc aura du pain sur la planche mais dispose de tous les ingrédients pour faire sensation lors de cette Coupe du monde. Le choc face à la Belgique prévu ce dimanche à partir de 14h00 est d’une importance capitale et déterminante. Walid Regragui a certes des arguments à faire valoir, mais devra néanmoins éviter les nombreux déchets techniques qui ont impacté le jeu lors du match face à la Croatie.