L’UE sanctionne des Iraniens, mais pas les Gardiens de la révolution

Depuis la mort en détention de Mahsa Amini le 16 septembre, l’Union européenne n’a pas cessé de condamner la violence de la répression des manifestations par Téhéran. Alors que l’Iran accuse l’Europe de mener une guerre hybride, psychologique, médiatique, économique « contre la nation iranienne », les 27 ministres des Affaires étrangères de l’Union européenne ont émis de nouvelles sanctions lundi 23 janvier à Bruxelles.

Jan 24, 2023 - 02:19
 0
L’UE sanctionne des Iraniens, mais pas les Gardiens de la révolution
Depuis la mort en détention de Mahsa Amini le 16 septembre, l’Union européenne n’a pas cessé de condamner la violence de la répression des manifestations par Téhéran. Alors que l’Iran accuse l’Europe de mener une guerre hybride, psychologique, médiatique, économique « contre la nation iranienne », les 27 ministres des Affaires étrangères de l’Union européenne ont émis de nouvelles sanctions lundi 23 janvier à Bruxelles.