Le taux d’inflation à peine supérieur à 2% en 2020

Malgré une crise économique et sanitaire étouffantes, le taux d’inflation est resté maitrisable en Algérie durant les 10 premiers mois de l’année en cours. Le taux d’inflation était autour de 2,2% selon l’ONS, l’Office national des statistiques.  L’évolution des prix à la consommation en rythme annuel à octobre 2020, est le taux d’inflation moyen annuel […]

Le taux d’inflation à peine supérieur à 2% en 2020

Malgré une crise économique et sanitaire étouffantes, le taux d’inflation est resté maitrisable en Algérie durant les 10 premiers mois de l’année en cours. Le taux d’inflation était autour de 2,2% selon l’ONS, l’Office national des statistiques. 

L’évolution des prix à la consommation en rythme annuel à octobre 2020, est le taux d’inflation moyen annuel calculé en tenant compte de 12 mois, allant du mois de novembre 2019 à octobre 2020 par rapport à la période allant de novembre 2018 à octobre 2019. 

La variation mensuelle des prix à la consommation, qui est l’évolution de l’indice du prix du mois d’octobre 2020 par rapport à celui du mois de septembre 2020, est de +1,7%, a indiqué l’Office. 

Selon la même source, en termes d’évolution mensuelle et par catégorie de produits, les prix des biens alimentaires ont affiché une hausse de 3,4 %, conséquence d’une augmentation des prix des produits agricoles frais (+6,4%) 

Cette hausse des produits agricoles frais est induite par l’augmentation des prix de l’ensemble des produits relevant de cette catégorie, notamment, la viande de poulet (+31,5%), les fruits frais (18,2%), les oeufs (6,8%), les légumes (+3,3%) et la pomme de terre avec (9,1%).  

Quant aux produits alimentaires industriels, les prix ont connu une hausse modérée de 0,6% durant le mois d’octobre dernier et par rapport au mois de septembre 2020, selon l’organisme des statistiques. 

Cette variation haussière est due au relèvement des prix d’un certain nombre de produits, essentiellement la semoule avec (+6%) et les pâtes alimentaires avec (11,1%). 

Les prix des produits manufacturés ont enregistré un taux de +0,5%, alors que ceux des services se sont caractérisés par une stagnation. Par groupe de biens et de services, les prix du groupe divers ont connu une hausse de 1,3%, ceux du groupe « habillement chaussures » ont enregistré une hausse de 0,5%, le reste des biens est services s’est caractérisé, soit par des variations modérés, soit par des stagnations. 

Durant les dix premiers mois de l’année en cours, les prix à la consommation, ont connu une hausse de 2,2%, malgré une légère baisse, de 0,2% des biens alimentaires, induite, notamment par un recul de près de 1,2% des prix des produits agricoles frais. 

Cette variation haussière enregistrée durant les dix premiers mois de 2020 s’explique par des hausses de +0,8% des produits alimentaires industriels, de +5,2% des biens manufacturés et de +1,8% des services. 

En 2019, le taux d’inflation en Algérie avait atteint 2%. Ce taux est calculé comme d’habitude sur la base de l’évolution des prix à la consommation en rythme annuel à décembre 2019, c’est-à-dire la variation de la moyenne des prix durant la période allant de janvier à décembre 2019 par rapport à la même période de l’année 2018. Sur une base mensuelle, les prix à la consommation avaient affiché une stagnation. Par catégorie de produits, les prix des biens alimentaires ont enregistré une baisse de 0,3% sur un mois. Les produits agricoles frais ont également reculé de 1%, tiré notamment par la chute des prix de volaille (-17,7%), des fruits (-13,0%) et des œufs (-6,0%). Toutefois, certains produits, relevant de la même catégorie, ont connu des hausses de prix, notamment les légumes qui ont progressé de 6,8%.

Pour le moment, le taux d’inflation n’a pas atteint les niveaux redoutés après le recours à la planche à billet.

Par Essaid Wakli