Lancement d’un mode silencieux innovant

Meta a présenté une toute nouvelle fonctionnalité Instagram pour réduire le temps d’écran des jeunes utilisateurs. Il s’agit bien de la technique du mode silencieux qui va être déployée dans plusieurs pays. Détails. Instagram lance le mode silencieux, une nouvelle fonctionnalité qui a été introduite par Meta, la maison-mère de l’application, dans un billet de blog publié le 19 janvier. Cette nouvelle fonction a été élaborée pour une fin bien précise qui se présente sous forme d’une aide apportée aux jeunes utilisateurs pour leur permettre de se déconnecter de leur téléphone facilement, et de mieux se concentrer sur d’autres tâches sans se distraire. Le principe du mode silencieux est le suivant : lorsqu’il est activé, l’utilisateur ne va plus recevoir de notifications de la part d’Instagram. D’un autre côté, le statut d’activité du profil change et informe la communauté de l’utilisateur qu’un mode silencieux est activé. Si d’ailleurs, il reçoit un message, une réponse automatique est envoyée à son interlocuteur. Ces petits mécanismes permettent de prévenir les followers que le mode en question est de mise et donnent un résumé de notifications ratées. Par ce moyen, personne ne peut croire à une tentative de ghosting éphémère, qui est le fait d’ignorer une personne définitivement. L’application permet aussi de planifier une ou plusieurs plages horaires où le mode silencieux sera bien actif. Cependant, si quelques internautes par exemple estiment qu’Instagram les rend trop addicts aux écrans le soir avant de s’abandonner au sommeil, alors activer le mode silencieux à partir de 23h peut être une solution très adéquate. Une fois que ledit mode se désactive, l’application dresse directement un résumé des notifications reçues durant la période. Dans le même sillage, Meta présente une seconde nouveauté logicielle : la possibilité de sélectionner et masquer plusieurs suggestions de contenus issus de l’interface Explorer. De même que le fait de blacklister une série de mots, émojis ou hashtags spécifiques, afin de bloquer les contenus recommandés. L’entreprise américaine explique dans ce sens que le mode silencieux est dans un premier temps disponible aux États-Unis, Royaume-Uni, Irlande, Canada, Australie et Nouvelle-Zélande, mais espère le déployer dans d’autres pays dans un prochain avenir. Cependant, il convient de signaler que le billet de blog cible tout particulièrement les adolescents. Ce choix n’est pas anodin puisqu’il répond en quelque sorte au rapport du Wall Street Journal, publié en 2021, qui rapporte que la plateforme Instagram avait des effets psychologiques sérieux sur les adolescents. Gizmodo, un blogue spécialisé dans les gadgets et les nouvelles technologies, soulève d’autres problématiques qui s’appuient sur des recherches universitaires. Selon les résultats affichés, des liens auraient été établis entre l’augmentation du temps d’écran et la diminution de certaines capacités cognitives... Mais aussi une hausse de symptômes de dépression chez les internautes de tout âge.

Jan 23, 2023 - 18:11
 0
Lancement d’un mode silencieux innovant
Meta a présenté une toute nouvelle fonctionnalité Instagram pour réduire le temps d’écran des jeunes utilisateurs. Il s’agit bien de la technique du mode silencieux qui va être déployée dans plusieurs pays. Détails.
Lancement d’un mode silencieux innovant
Instagram lance le mode silencieux, une nouvelle fonctionnalité qui a été introduite par Meta, la maison-mère de l’application, dans un billet de blog publié le 19 janvier.

Cette nouvelle fonction a été élaborée pour une fin bien précise qui se présente sous forme d’une aide apportée aux jeunes utilisateurs pour leur permettre de se déconnecter de leur téléphone facilement, et de mieux se concentrer sur d’autres tâches sans se distraire.

Le principe du mode silencieux est le suivant : lorsqu’il est activé, l’utilisateur ne va plus recevoir de notifications de la part d’Instagram.

D’un autre côté, le statut d’activité du profil change et informe la communauté de l’utilisateur qu’un mode silencieux est activé. Si d’ailleurs, il reçoit un message, une réponse automatique est envoyée à son interlocuteur.

Ces petits mécanismes permettent de prévenir les followers que le mode en question est de mise et donnent un résumé de notifications ratées. Par ce moyen, personne ne peut croire à une tentative de ghosting éphémère, qui est le fait d’ignorer une personne définitivement.

L’application permet aussi de planifier une ou plusieurs plages horaires où le mode silencieux sera bien actif. Cependant, si quelques internautes par exemple estiment qu’Instagram les rend trop addicts aux écrans le soir avant de s’abandonner au sommeil, alors activer le mode silencieux à partir de 23h peut être une solution très adéquate.

Une fois que ledit mode se désactive, l’application dresse directement un résumé des notifications reçues durant la période.

Dans le même sillage, Meta présente une seconde nouveauté logicielle : la possibilité de sélectionner et masquer plusieurs suggestions de contenus issus de l’interface Explorer.
De même que le fait de blacklister une série de mots, émojis ou hashtags spécifiques, afin de bloquer les contenus recommandés.

L’entreprise américaine explique dans ce sens que le mode silencieux est dans un premier temps disponible aux États-Unis, Royaume-Uni, Irlande, Canada, Australie et Nouvelle-Zélande, mais espère le déployer dans d’autres pays dans un prochain avenir.

Cependant, il convient de signaler que le billet de blog cible tout particulièrement les adolescents.
Ce choix n’est pas anodin puisqu’il répond en quelque sorte au rapport du Wall Street Journal, publié en 2021, qui rapporte que la plateforme Instagram avait des effets psychologiques sérieux sur les adolescents.

Gizmodo, un blogue spécialisé dans les gadgets et les nouvelles technologies, soulève d’autres problématiques qui s’appuient sur des recherches universitaires.

Selon les résultats affichés, des liens auraient été établis entre l’augmentation du temps d’écran et la diminution de certaines capacités cognitives... Mais aussi une hausse de symptômes de dépression chez les internautes de tout âge.