L’AARC : Riche programme

Sous le patronage de Madame la ministre de la Culture et des arts, l’Agence algérienne pour le Rayonnement culturel (AARC) a le plaisir organise une manifestation culturelle et artistique à Dar Abdellatif et sur internet (page Facebook AARC Algérie et la chaîne Youtube AARC DZ) à l’occasion du nouvel an amazigh Yennayer (2971), et ce, […] L’article L’AARC : Riche programme est apparu en premier sur El Watan.

L’AARC : Riche programme

Sous le patronage de Madame la ministre de la Culture et des arts, l’Agence algérienne pour le Rayonnement culturel (AARC) a le plaisir organise une manifestation culturelle et artistique à Dar Abdellatif et sur internet (page Facebook AARC Algérie et la chaîne Youtube AARC DZ) à l’occasion du nouvel an amazigh Yennayer (2971), et ce, le 12 janvier 2021 à partir de 13h.

Le programme :

13h : Conférences-débats sous le thème «La traduction de et vers tamazight» en partenariat avec le Haut commissariat à l’amazighité

Intervenants :

Djamel Laceb, inspecteur à l’éducation nationale / auteur essayiste et scénariste.
Prix Assia Djebar du roman amazigh 2019.
Yacine Zidane, inspecteur d’éducation /journaliste-écrivain / consultant au HCA.
Mokrane Chikhi, maître-assistant de langue et culture amazighe. Université de
Béjaia.

14h : Vernissage de l’exposition de l’artiste peintre Younes Kouider

Biographie

Younes Kouider (né en septembre 1991) est un artiste algérien basé à Alger. Il obtient son bachelor Fine Art à l’université internationale Maharishi en 2014 puis un master en Studio Art en 2018. Il est actuellement candidat pour un master Fine Art en sculpture à l’université de Yale pour l’année 2021.

Il a travaillé sur des tissages en forme de sculpture qui inclut des objets ready-made incorporés dans de larges pièces. Son travail de sculpture reflète les modes de vie de la société nomadique d’Afrique du Nord. Il travail actuellement sur une séries de peintures intitulées «Les animaux sauvages». Cette série représente des animaux entourés d’un arrière-plan dont le graphisme nous rappelle les mosaïques africaines et les symboles berbères.

15h :Vente-dédicace d’ouvrages :

Habib-Allah Mansouri de la langue française vers la langue amazighe :

Le Petit Prince d’Antoine de Saint-Exupery, traduit en tamazight paru en 2004 sous le titre de Ageldunamecṭuḥ.
Pluies d’or, roman de Mohammed Sari, traduit sous le titre de Igefran n wureɣ, paru aux Chibhab éditions, 2018.
Le Banquet, pièce théâtrale, précédée de La mort absurde des Aztèques de Mouloud Mammeri, paru sous le titre de Adraw aux éditions El Dar El Othmania, 2017.
Roman des pôv’cheveux de Lynda Chouiten, traduit sous le titre de Ungal n Anẓaḍ, inédit de la langue arabe vers la langue amazighe.
Kraḍet n tmerwin d kraḍ n yiwinsensegumezruy n Yimaziɣen, inédit.
Lyes Belaidi
Roman YezgerAsaka édité en 2019
Aziz Djaouti

Auteur de 24 BD de presse en français (Liberté/Le quotidien d’Alger/ l’hébdo/ L’opinion)
Bdéiste (7 planches en tamazigh) : (ex : Lkuruna Virus/ Tudertnwemden…)
Caricaturiste (20 de planches en tamazigh)
Auteur de livres pour enfants en français et tamazigh

Hamid Bilek

Coffret de 15 contes universels en tamazight
Traduction en tamazight de Baya (Récit)
Conte Ales-iyi-d yennayer en Tamazight et en arabe
Conte Amwiteg n wagurazegzaw

L’article L’AARC : Riche programme est apparu en premier sur El Watan.