La Nasa veut poursuivre sa coopération «extraordinaire» avec la Russie, Moscou fixe des conditions

Après que le nouveau patron de la Nasa, Bill Nelson, a qualifié l’espace de domaine où les États-Unis et la Russie restent partenaires malgré leurs divergences politiques et a exprimé son souhait de poursuivre ce travail en commun, le directeur de Roscosmos a répondu que la levée de certaines sanctions US était une condition nécessaire.

La Nasa veut poursuivre sa coopération «extraordinaire» avec la Russie, Moscou fixe des conditions
Après que le nouveau patron de la Nasa, Bill Nelson, a qualifié l’espace de domaine où les États-Unis et la Russie restent partenaires malgré leurs divergences politiques et a exprimé son souhait de poursuivre ce travail en commun, le directeur de Roscosmos a répondu que la levée de certaines sanctions US était une condition nécessaire.