La maladie n'est pas à priori à l'origine de la disparition des abeilles dans certaines régions, selon l’ONSSA

La maladie n'est pas à priori à l'origine de la disparition des abeilles dans certaines régions, un phénomène qui reste assez nouveau à ce stade, a annoncé, vendredi, l'Office national de sécurité sanitaire des produits alimentaires (ONSSA). Ce constat a été relevé à l'appui des premières constations sur le terrain effectuées par les services vétérinaires provinciaux relevant de l'Office en coordination avec les représentants de la Fédération interprofessionnelle marocaine de l'apiculture (FIMAP), indique un communiqué de l'ONSSA, qui précise que cette enquête sur le terrain s'inscrit dans le cadre du suivi de l'état de santé des ruchers dans le pays et intervient aussi suite au signalement de la désertion des abeilles par des apiculteurs dans certaines régions du Royaume. L'objectif étant de cerner l'ampleur de ce phénomène inédit et d'en identifier les causes, note le communiqué, assurant que les premiers résultats des visites in situ effectuées par les équipes relevant des services vétérinaires provinciaux portant sur environ 23.000 ruches, ont permis de constater que cette désertion des ruches dont l'ampleur varie d'une région à l’autre, est un phénomène inédit dans le Royaume. La même source ajoute que les analyses effectuées dans les laboratoires sur les ruches et le couvain d'abeilles, excluent d'une manière formelle l'hypothèse d'une maladie.

La maladie n'est pas à priori à l'origine de la disparition des abeilles dans certaines régions, selon l’ONSSA
La maladie n'est pas à priori à l'origine de la disparition des abeilles dans certaines régions, selon l’ONSSA
La maladie n'est pas à priori à l'origine de la disparition des abeilles dans certaines régions, un phénomène qui reste assez nouveau à ce stade, a annoncé, vendredi, l'Office national de sécurité sanitaire des produits alimentaires (ONSSA).

Ce constat a été relevé à l'appui des premières constations sur le terrain effectuées par les services vétérinaires provinciaux relevant de l'Office en coordination avec les représentants de la Fédération interprofessionnelle marocaine de l'apiculture (FIMAP), indique un communiqué de l'ONSSA, qui précise que cette enquête sur le terrain s'inscrit dans le cadre du suivi de l'état de santé des ruchers dans le pays et intervient aussi suite au signalement de la désertion des abeilles par des apiculteurs dans certaines régions du Royaume.

L'objectif étant de cerner l'ampleur de ce phénomène inédit et d'en identifier les causes, note le communiqué, assurant que les premiers résultats des visites in situ effectuées par les équipes relevant des services vétérinaires provinciaux portant sur environ 23.000 ruches, ont permis de constater que cette désertion des ruches dont l'ampleur varie d'une région à l’autre, est un phénomène inédit dans le Royaume.

La même source ajoute que les analyses effectuées dans les laboratoires sur les ruches et le couvain d'abeilles, excluent d'une manière formelle l'hypothèse d'une maladie.