La BTS et l’UTIL solidaires vont financer des micro-projets dans des zones défavorisées

La Banque tunisienne de solidarité (BTS) et l’Union des Tunisiens indépendants pour la liberté (UTIL) signent une convention de partenariat visant à mettre en œuvre le “Programme Isnad”, qui finance une série de micro-projets dans des zones reculées et prioritaires, touchées par la pandémie du coronavirus. Il s’agit de financer des micro-projets dans des zones […]

La BTS et l’UTIL solidaires vont financer des micro-projets dans des zones défavorisées

La Banque tunisienne de solidarité (BTS) et l’Union des Tunisiens indépendants pour la liberté (UTIL) signent une convention de partenariat visant à mettre en œuvre le “Programme Isnad”, qui finance une série de micro-projets dans des zones reculées et prioritaires, touchées par la pandémie du coronavirus.

Il s’agit de financer des micro-projets dans des zones reculées et prioritaires qui sont touchées par la pandémie du coronavirus, via les associations de microcrédit, précise la BTS dans un communiqué publié mercredi 15 septembre à Tunis.

Le coup d’envoi du processus de financement a été donné à des petits promoteurs dans plusieurs délégations des gouvernorats de Sidi Bouzid, Tataouine et Sousse, après des cycles de formation et d’études de projets faits en faveur des bénéficiaires.

En vertu de cette convention, des contrats de financement ont été signés avec un certain nombre d’associations de micro-crédit (AMC).

Le Programme Isnad vise à renforcer l’inclusion et la cohésion sociale à travers la réduction de la vulnérabilité de 250 personnes, parmi les communautés touchées par la pandémie.