Jendouba: Les interruptions répétitives de l’eau causent de dommages aux cultures du tabac

Un certain nombre d’agriculteurs producteurs de tabac dans le gouvernorat de Jendouba ont exprimé leur mécontentement face aux interruptions fréquentes de l’eau d’irrigation et son faible débit, ce qui a causé des dommages graves au niveau de leurs cultures, selon eux. Parmi ces agriculteurs, Othman Jawabi qui indique que les plantations de tabac dans la […]

Jendouba: Les interruptions répétitives de l’eau causent de dommages aux cultures du tabac

Un certain nombre d’agriculteurs producteurs de tabac dans le gouvernorat de Jendouba ont exprimé leur mécontentement face aux interruptions fréquentes de l’eau d’irrigation et son faible débit, ce qui a causé des dommages graves au niveau de leurs cultures, selon eux.

Parmi ces agriculteurs, Othman Jawabi qui indique que les plantations de tabac dans la région sont menacées de détérioration en raison du manque d’eau et de ses interruptions fréquentes, estimant que “la situation est devenue très préoccupante”, notamment avec l’avènement de la saison des récoltes.

De son côté, Montassar Jammazi, producteur de tabac, a déploré la détérioration de ses plantations, pour lesquelles il a investi des fonds importants, à cause du manque d’eau d’irrigation et ses interruptions répétitives, faisant savoir que la Régie nationale des tabacs et allumettes (RNTA) bien qu’elle leur ait fourni des pépinières et des engrais lors cette saison, elle ne leur a pas doté des services habituels tels que la préparation des séchoirs pour la protection du produit.

De son coté, le président de l’Union des agriculteurs et de la pêche à Bou Salem, Imed Jammazi a critiqué la gestion des ressources hydrauliques disponibles, appelant les autorités concernées à intervenir pour sauvegarder les plantations ainsi que le fourrage.