Innovation et design global

Les traits griffonnés, les coups de crayon imparfaits… le Camerounais Félix Fokoua feuillette son premier cahier de dessin avec nostalgie. Aujourd’hui, sa tablette électronique et son ordinateur sont devenus les outils indispensables à l’exercice de son art. A 29 ans, couronné par plusieurs prix internationaux, il a percé au Cameroun, où il a notamment conçu […] L’article Innovation et design global est apparu en premier sur El Watan.

Innovation et design global

Les traits griffonnés, les coups de crayon imparfaits… le Camerounais Félix Fokoua feuillette son premier cahier de dessin avec nostalgie. Aujourd’hui, sa tablette électronique et son ordinateur sont devenus les outils indispensables à l’exercice de son art.

A 29 ans, couronné par plusieurs prix internationaux, il a percé au Cameroun, où il a notamment conçu la mascotte de la prochaine Coupe d’Afrique des nations (CAN) de football organisé en janvier 2022 dans son pays, et commence à se faire connaître à l’étranger. «Cela n’aurait pu être possible sans le numérique», confie-t-il à l’AFP.

De nombreux jeunes artistes camerounais interrogés disent que cet outil leur a permis de se lancer professionnellement et a élargi leur vision du monde. «Jeune, j’étais passionné de BD. J’adorais dessiner. Mais je ne pouvais pas imaginer faire de cette passion mon métier», raconte Félix Fokoua.

Il passe une licence de biochimie et, lorsque sa mère ouvre un cybercafé, il s’inscrit sur Facebook et suit avidement les groupes d’artistes français, américains et japonais, ses premières sources d’inspiration.

Puis il commence à s’intéresser à la création dans son pays. Il dessine, progresse, prend contact avec des créateurs. Pas question encore d’utiliser des tablettes, elles sont quasiment introuvables et coûtent très cher au Cameroun en ce début des années 2010.

Lire la suite de l’article d’ans l’édition papier

L’article Innovation et design global est apparu en premier sur El Watan.