Inflation : Aux Etats-Unis, l’œuf est désormais un produit de luxe

Pauvres Américains ! Ils ne pourront plus, peut-être dans les prochaines semaines voire mois, s’acheter le produit de base le moins cher, à savoir l’œuf. En effet, alors que les impacts de la pandémie de Covid-19 se font encore sentir sur tous les secteurs économiques du pays, et que la guerre en Ukraine est venue renforcer […]

Jan 24, 2023 - 11:13
 0
Inflation : Aux Etats-Unis, l’œuf est désormais un produit de luxe

Pauvres Américains ! Ils ne pourront plus, peut-être dans les prochaines semaines voire mois, s’acheter le produit de base le moins cher, à savoir l’œuf.

En effet, alors que les impacts de la pandémie de Covid-19 se font encore sentir sur tous les secteurs économiques du pays, et que la guerre en Ukraine est venue renforcer les effets, l’inflation est à son comble aux Etats-Unis d’Amérique.

C’est ainsi que les médias assurent que le prix de l’œuf a plus que doublé sur un an, au point que «… les Américains parlent désormais d’“eggflation“», autrement dit l’inflation des œufs. Tout simplement, les œufs sont devenus un « produit de luxe ».

Mais d’où vient cette augmentation ? D’abord, de la hausse des coûts de production, de l’énergie et de l’emballage… Ensuite, une grippe aviaire qui a tué plus de 50 millions de volailles aux Etats-Unis en 2022.

L’œuf devient donc rare et cher dans les magasins, jusqu’à 11,50 euros la douzaine (environ 38 dinars tunisiens), soit presque un euro l’œuf. Du coup, certains ménages essaient de trouver de produits de substitution.

Autre conséquence de cette eggflation, une augmentation faramineuse de l’importation illégale des œufs, affirment les douanes américaines. Et ce même si cela peut valoir jusqu’à 10 000 dollars d’amende et plusieurs années de prison.

Même si les salaires sont très élevés aux Etats-Unis, cela ne compense pas la hausse de l’inflation généralisée.

A l’instar d’autres pays à travers le monde, la Tunisie est, elle aussi, frappée par ce phénomène d’inflation qui est devenu mondial. Et malgré son inefficacité, on peut se dire “hamdullah“ d’avoir la Caisse de compensation. Imaginez si on le prix de l’œuf atteignait les 3-4 dinars !