Guinée équatoriale: élection présidentielle en novembre

Le scrutin aura lieu le 20 novembre, en même temps que les législatives. Le candidat du parti au pouvoir pourrait L’article Guinée équatoriale: élection présidentielle en novembre est apparu en premier sur Cameroon Radio Television.

Guinée équatoriale: élection présidentielle en novembre

Le scrutin aura lieu le 20 novembre, en même temps que les législatives. Le candidat du parti au pouvoir pourrait être le président sortant, Teodoro Obiang Nguema Mbasogo.

Mardi 20 septembre, la Guinée équatoriale a avancé son élection présidentielle de cinq mois, en même temps que les législatives. « Les élections présidentielle, de la Chambre des députés, du Sénat et les municipales sont convoquées le 20 novembre 2022 », selon un décret du chef de l’Etat lu au journal du soir de la télévision d’Etat. A la tête du pays depuis quarante-trois ans, Teodoro Obiang Nguema Mbasogo détient le record mondial de longévité au pouvoir des chefs d’Etat encore vivants, hors monarchies.

RDC-Rwanda, Côte d’Ivoire-Mali… des médiations dans les coulisses de l’ONU

Les chefs d’État et de gouvernement du monde entier sont réunis cette semaine à New York, où se tient la 77e Assemblée générale de l’ONU. Les dossiers les plus brûlants du moment y font l’objet d’intenses médiations.

Du côté des grandes déclarations, ce 21 septembre, le ballet millimétré des chefs d’État s’est poursuivi à la tribune. Après le Gabonais Ali Bongo Ondimba, dont l’intervention était scrutée de près après la propagation de rumeurs selon lesquelles il aurait fait un malaise, ou encore le Kenyan nouvellement élu William Ruto, l’Ivoirien Alassane Ouattara a pris la paroles.

Sommet de crise de la Cedeao

Il a appelé à la « libération sans délai » des 46 soldats ivoiriens « injustement détenus » par le Mali. « [Ils sont] déployés en qualité de 8e détachement de l’Élément de soutien national au sein de la Minusma [Mission des Nations unies au Mali] », a-t-il martelé, en réponse à Bamako qui les accuse d’être des mercenaires venus pour déstabiliser le pays.

Laurent Gbagbo et Charles Blé Goudé, la rupture est-elle consommée ?

Au sein du PPA-CI, le « cas Blé Goudé » fait des vagues. La décision de l’ancien co-accusé de Laurent Gbagbo de ne pas rallier le parti de son « mentor » est source de tensions. Elle interroge aussi sur la place donnée à ceux qui, à gauche, ne se rangent pas derrière l’ancien président.
« Le parti ne commentera pas. » Fin du chapitre. Pas question, pour Justin Koné Katinan, de revenir sur l’épisode qui, en juin dernier, a déjà été beaucoup commenté dans la presse et sur les plateaux télé. Devant des journalistes, le porte-parole du Parti des peuples africains de Côte d’Ivoire (PPA-CI) évoque ce jour-là le « cas » Charles Blé Goudé. L’ancien leader des Jeunes Patriotes a obtenu son passeport ordinaire quelques semaines plus tôt et, à La Haye où il réside toujours, il attend le feu vert des autorités ivoiriennes pour rentrer en Côte d’Ivoire. Debout derrière son pupitre, Justin Koné Katinan n’y va pas par quatre chemins. « Nous le disons sans aucune haine, nous ne sommes pas ensemble, martèle-t-il. Sur le terrain politique, nous sommes adversaires. Il faut que ce soit clair pour les Ivoiriens, pour nos militants. »

Trafic de cocaïne en Côte d’Ivoire

L’instruction de l’affaire du démantèlement, en avril dernier, d’un réseau de trafic de cocaïne entre l’Amérique du Sud, la Côte d’Ivoire et l’Europe se poursuit. Les hommes d’affaires visés par l’enquête ont été entendus par le pôle pénal économique et financier. Coulisses
À Abidjan, les juges du pôle pénal économique et financier du Tribunal de première instance d’Abidjan-Plateau sont sous pression. Ils sont en effet chargés d’instruire une affaire sensible, dans laquelle plusieurs hommes d’affaires très connectés aux sphères politico-économique et judiciaire sont impliqués. La Grande loge de Côte d’Ivoire (GLCI), dont certains membres influents ont été arrêtés dans le cadre de cette enquête, fait profil bas. Le Grand maître Sylvère Koyo a préféré suspendre dès juin les deux « frères de lumière » suspectés d’être impliqués dans cette affaire : Richard Ghorayeb et Dominique Amata.

Andy Delort, un retour sous les sifflets ?

L’attaquant algérien Andy Delort avait décidé « de faire une pause » avec la sélection nationale en octobre 2021. Après s’être excusé, le joueur a été rappelé pour les matches amicaux face à la Guinée et au Nigeria. Mais son retour ne fait pas vraiment l’unanimité

Islam Slimani, le meilleur buteur de l’histoire de la sélection algérienne (40 buts), a planté le décor lors de son arrivée à Oran, où les Fennecs affronteront en amical les 23 et 27 septembre la Guinée et le Nigeria. Interrogé par des journalistes à son arrivée à l’hôtel où séjourne l’équipe, l’attaquant de Brest à conseillé à ces derniers de « parler à ceux qui sont revenus, car moi, je ne suis jamais parti, j’ai toujours été là ». Une pique adressée, tout le monde l’a compris, à Andy Delort, 30 ans, l’attaquant de Nice et accessoirement concurrent de Slimani dans le secteur offensif des champions d’Afrique 2019.

Emmanuel Emvoua Bioh (stagiaire)

L’article Guinée équatoriale: élection présidentielle en novembre est apparu en premier sur Cameroon Radio Television.