Coup d’envoi du projet “Des transferts financiers en faveur des enfants vulnérables en Tunisie”

Le ministre des Affaires sociales, Melek Ezzahi, a donné, mercredi 28 septembre 2022, le coup d’envoi du projet “Des transferts financiers tenant compte de la nutrition des enfants les plus vulnérables en Tunisie” élaboré par son ministère en collaboration avec le gouvernement allemand et l’appui du bureau en Tunisie du Fonds des Nations unies pour […]

Coup d’envoi du projet “Des transferts financiers en faveur des enfants vulnérables en Tunisie”

Le ministre des Affaires sociales, Melek Ezzahi, a donné, mercredi 28 septembre 2022, le coup d’envoi du projet “Des transferts financiers tenant compte de la nutrition des enfants les plus vulnérables en Tunisie” élaboré par son ministère en collaboration avec le gouvernement allemand et l’appui du bureau en Tunisie du Fonds des Nations unies pour l’enfance (UNICEF).

Ezzahi a annoncé, selon un communiqué du ministère, que les élèves de 6 à 18 ans issus de familles nécessiteuses et à faible revenu bénéficieront d’un montant de 50 dinars à l’occasion de la rentrée scolaire 2022-2023, et ce dans le cadre du programme “Amen social” .

Dans le cadre du renforcement du système de protection sociale au profit des familles nécessiteuses et à faible revenu bénéficiant du programme Amen social, le ministère a œuvré, en collaboration avec ses partenaires, à élargir la base des personnes cibles pour inclure les enfants issus de familles nécessiteuses jusqu’à 18 ans et leur doter d’une allocation mensuelle de 30 dinars.

L’ambassadeur d’Allemagne en Tunisie, Peter Prügel, a souligné l’impact de la situation économique et sociale sur les enfants, leur scolarité et leur droit à la santé et à la bonne nutrition. Il a salué par la même occasion la réussite de l’expérience tunisienne en matière d’investissement dans le capital humain, notamment les enfants, affirmant la disposition de l’Allemagne à soutenir la Tunisie, surtout dans les programmes sociaux destinés aux enfants.

La représentante du Fonds des Nations unies pour l’enfance en Tunisie, Marilena Vivani, a indiqué que l’UNICEF appuie la Tunisie dans ses efforts de soutien aux enfants âgés de 0 à 5 ans ainsi qu’ à ceux âgés de 6 à 18 ans à travers ce nouveau projet, exprimant la volonté de l’UNICEF de continuer à soutenir la Tunisie dans ses investissements dans l’enfance afin de garantir que les enfants aient une chance équitable de développer leur potentiel grâce à une éducation, une santé et une nutrition de qualité.