«C’est un Chili très conservateur qui s’est exprimé dans les urnes»

Deux candidats à l'opposé de l'échiquier politique, José Antonio Kast pour l'extrême droite, et Gabriel Boric, ancien leader étudiant et député de 35 ans, pour la gauche, se sont qualifiés dimanche 21 novembre pour le second tour de la présidentielle au Chili. L’analyse de Franck Gaudichaud, professeur en études latino-américaines à l'Université Toulouse Jean-Jaurès. 

«C’est un Chili très conservateur qui s’est exprimé dans les urnes»
Deux candidats à l'opposé de l'échiquier politique, José Antonio Kast pour l'extrême droite, et Gabriel Boric, ancien leader étudiant et député de 35 ans, pour la gauche, se sont qualifiés dimanche 21 novembre pour le second tour de la présidentielle au Chili. L’analyse de Franck Gaudichaud, professeur en études latino-américaines à l'Université Toulouse Jean-Jaurès.