Certains virus possèdent un mystérieux « génome Z »

Dans le génome de certains phages, la base azotée A est remplacée par une base Z, ce qui rend l’ADN plus stable et plus résistant. Une possible voie vers une forme de vie alternative aux applications infinies.

Certains virus possèdent un mystérieux « génome Z »
Dans le génome de certains phages, la base azotée A est remplacée par une base Z, ce qui rend l’ADN plus stable et plus résistant. Une possible voie vers une forme de vie alternative aux applications infinies.