CAN 2022 féminine : Le Maroc défie le Nigeria pour une place en finale

Pays hôte de la CAN féminine TotalEnergies 2022, le Maroc a composté son billet pour les demi-finales de la compétition pour la première fois de son histoire après sa victoire 2-1 aux dépens du Botswana. Cette victoire en quart de finale a également permis aux Lionnes de l’Atlas d’être la seule équipe arabe à avoir ...

CAN 2022 féminine : Le Maroc défie le Nigeria pour une place en finale

Pays hôte de la CAN féminine TotalEnergies 2022, le Maroc a composté son billet pour les demi-finales de la compétition pour la première fois de son histoire après sa victoire 2-1 aux dépens du Botswana.

Cette victoire en quart de finale a également permis aux Lionnes de l’Atlas d’être la seule équipe arabe à avoir validé sa qualification à la Coupe du monde féminine de la FIFA qui aura lieu en Australie et en Nouvelle-Zélande.
La victoire des Lionnes qui ont bénéficié du soutien massif du public au stade du Prince Moulay Abdallah sur les Mares est amplement méritée.
Les hôtes ont pris les devants en inscrivant le premier but grâce à la star des FAR Rabat Sanaa Mssoudy après trois minutes de jeu.
Tagnaout a habilement placé un coup franc juste derrière le mur permettant à Mssoudy de se faufiler par derrière pour ouvrir le score.
Les supporters s’étaient à peine installés dans leurs sièges après avoir brillamment manifesté leur joie que le Botswana a répondu par un coup franc.
L’avance du Maroc n’a duré que trois minutes, les Mares inscrivant le but égalisateur à la sixième minute de jeu grâce à Keitumetse Dithebe.
Les Lionnes de l’Atlas ont restauré leur avantage et ont finalement remporté le match grâce à un but de Yasmin Katie Mrabet sur une passe de Tagnaout.
Le Maroc qualifié pour le dernier carré d’as affrontera lundi le Nigéria. Cette demi-finale se jouera au complexe sportif Prince Moulay Abdellah à partir de 21h00.
Vainqueur du Cameroun (1-0) jeudi en quarts de finale, le Nigeria, triple tenant du titre et sacré lors de 11 des 13 éditions, sera l’adversaire le plus redoutable de la compétition que la sélection nationale va devoir éliminer de la course pour filer droit vers la finale. La mission sera difficile mais à la portée des Lionnes de l’Atlas dont les prestations s’améliorent d’une rencontre à l’autre. L’entraîneur du Nigeria, Randy Waldrum, a estimé que le Maroc dispose d’une bonne équipe et que ses joueuses sont concentrées sur le match face au Onze national.

La sélection marocaine dispose de joueuses talentueuses qui savent exploiter les balles arrêtées, a-t-il dit, considérant que la sélection marocaine est l’une des meilleures équipes à cette CAN.
«Elles joueront à domicile et devant leurs supporters. Mais nous avons fait le déplacement au Maroc pour atteindre la finale et remporter le trophée », a-t-il conclu. Les joueuses marocaines sont conscientes de l’importance capitale de cette demi-finale, d’autant plus qu’elles auront affaire à un adversaire aguerri à ce genre de rencontres. Le Nigeria est également la seule nation africaine à avoir pris part à toutes les éditions du Mondial féminin.
Même si les Nigérianes disputeront cette rencontre avec les faveurs des pronostics, les joueuses de l’équipe nationale gardent intactes leurs chances de créer l’exploit et continuer l’aventure lors de cette compétition, d’autant plus qu’elles aborderont cette demi-finale avec moins de pression après avoir déjà assuré l’essentiel, à savoir se qualifier pour le Mondial.
Qui des Super Falcons, grandes habituées de ce genre de rendez-vous et portées par la nouvelle génération incarnée par Rasheedat Ajibade, ou des Marocaines, soutenues par tout un peuple et qui atteignent ce niveau pour la première fois, l’emportera ? Le suspense reste entier.