Bruxelles : une manifestation en mémoire d'un jeune homme mort dégénère, le convoi du roi caillassé

Un rassemblement en hommage à un jeune homme, mort peu après son interpellation par la police le 9 janvier, a dégénéré à Bruxelles ce 13 janvier. Un commissariat a été dégradé et le convoi du roi a été caillassé par des manifestants.

Bruxelles : une manifestation en mémoire d'un jeune homme mort dégénère, le convoi du roi caillassé

Selon la police belge, quelque 400 personnes ont manifesté ce 13 janvier à Saint-Josse-ten-Noode, l'une des communes de la Région de Bruxelles-Capitale. La mobilisation s'est tenue à l'appel de la famille d'Ibrahima, un jeune de 23 ans interpellé par la police le 9 janvier et décédé peu après. Au cours du rassemblement, les manifestants ont demandé la «vérité» et ont dénoncé la responsabilité supposée de la police dans la mort du jeune homme.

Le rassemblement a dégénéré au cours de l'après-midi. Des slogans comme «Police, Assassins» ont été scandés et des projectiles ont été lancés contre la police. 

«Le commissariat Koban Brabant de la place a été dégradé avec un début d’incendie. Le commissariat a rapidement été sécurisé et l’incendie maîtrisé», a rapporté la porte-parole de la zone de police Bruxelles Nord Audrey Dereymaeker, selon le média DH.