AstraZeneca pour les plus de 30 ans: la vaccination au Royaume-Uni connaît un premier revers

Après le décès de 19 personnes sur 79 cas de caillots sanguins identifiés dans le pays, le comité scientifique britannique supervisant la campagne de vaccination a recommandé, mercredi 7 avril, que les plus jeunes se voient proposer un vaccin alternatif, Pfizer/BioNTech ou Moderna. Pour le gouvernement, cette première déconvenue est préoccupante, car Boris Johnson a beaucoup misé sur le succès de son programme d’immunisation. 

AstraZeneca pour les plus de 30 ans: la vaccination au Royaume-Uni connaît un premier revers
Après le décès de 19 personnes sur 79 cas de caillots sanguins identifiés dans le pays, le comité scientifique britannique supervisant la campagne de vaccination a recommandé, mercredi 7 avril, que les plus jeunes se voient proposer un vaccin alternatif, Pfizer/BioNTech ou Moderna. Pour le gouvernement, cette première déconvenue est préoccupante, car Boris Johnson a beaucoup misé sur le succès de son programme d’immunisation.