Algérie/États-Unis : ce qu’a dit la sous-secrétaire d’Etat américaine

L’Algérie est un pays « leader dans le règlement des conflits au niveau régional, de par son rôle central dans la consécration de la stabilité, particulièrement dans la région du Sahel », a déclaré mardi à Alger la Secrétaire d’Etat adjointe américaine en charge des organisations internationales, Michele Sison, selon l’agence officielle. Intervenant lors d’une conférence de […] The post Algérie/États-Unis : ce qu’a dit la sous-secrétaire d’Etat américaine appeared first on Algerie Eco.

Jan 24, 2023 - 20:56
 0
Algérie/États-Unis : ce qu’a dit la sous-secrétaire d’Etat américaine

L’Algérie est un pays « leader dans le règlement des conflits au niveau régional, de par son rôle central dans la consécration de la stabilité, particulièrement dans la région du Sahel », a déclaré mardi à Alger la Secrétaire d’Etat adjointe américaine en charge des organisations internationales, Michele Sison, selon l’agence officielle.

Intervenant lors d’une conférence de presse animée au siège de l’ambassade des Etats-Unis à Alger, en marge de sa visite de travail en Algérie, Mme Sison a souligné que « l’Algérie a joué, dans le cadre de la médiation, un rôle prépondérant dans la consécration de la stabilité régionale, particulièrement au Sahel », mettant l’accent sur le « fort » intérêt qu’ont les Etats-Unis et l’Algérie à consacrer la stabilité dans la région.

Elle a rappelé la médiation de l’Algérie pour le règlement de la crise au Mali, qui a permis aux parties en conflit dans le pays de signer l’Accord de paix et de réconciliation, issu du processus d’Alger de 2015, ajoutant que « l’Algérie demeure encore un leader régional dans le renforcement du règlement des conflits actuels ».

Mme Sison a souligné le soutien constant apporté par Washington à la Mission multidimensionnelle intégrée des Nations unies pour la stabilisation au Mali (MINUSMA) qui travaille avec « dévouement » pour protéger les civils dans ce pays.

Par ailleurs, la responsable américaine a mis l’accent sur l’importance de la société civile, des organismes de défense des droits de l’homme et des médias, « qui peuvent être des partenaires clés du gouvernement d’un pays qui aspire à mettre en œuvre ses engagements internationaux en matière de droits de l’homme », rappelant à cet égard l’élection de l’Algérie et des Etats-Unis au Conseil des droits de l’homme (CDH).

Ma visite est une opportunité pour renforcer et élargir notre coopération multilatérale avec l’Algérie. Elle m’a permis également de mieux cerner ses priorités au sein du réseau onusien et du Conseil des Droits de l’Homme étant donné que l’Algérie et les Etats-Unis sont des membres élus au sein de ce Conseil », a déclaré à la presse Mme Sison, à l’issue de l’audience que lui a accordée le président de la République, M. Abdelmadjid Tebboune.

Elle a ajouté qu’elle aspirait à travailler avec le Gouvernement et la société civile algériens durant le prochain mandat de l’Algérie au Conseil des Droits de l’Homme à Genève.

APS

The post Algérie/États-Unis : ce qu’a dit la sous-secrétaire d’Etat américaine appeared first on Algerie Eco.