Afin de redresser l’économie dans les pays à faibles revenus : L’Algérie plaide pour des aides financières ciblées

S’exprimant au nom de l’Algérie, l’Afghanistan, le Ghana, l’Iran, la Libye, le Maroc, le Pakistan et la Tunisie à l’occasion de la 44e réunion du Comité monétaire et financier international, le gouverneur de la Banque d’Algérie (BA), Rosthom Fadli, a noté que la plupart des pays de ce groupe connaissent une hausse d’inflation – particulièrement des prix des produits alimentaires – et restent confrontés à des déséquilibres intérieurs et extérieurs, qui, dans le cas de l’Iran, sont exacerbés par les sanctions.

Ce qui complique la situation économique de ces pays en proie à de grandes difficultés pour combatte la pandémie et en atténuer les conséquences. Et ce, même si le Fonds monétaire international (FMI) estime que les pressions inflationnistes sont pour la plupart transitoires.

Retrouvez l’intégralité de nos articles sur la version papier

L’article Afin de redresser l’économie dans les pays à faibles revenus : L’Algérie plaide pour des aides financières ciblées est apparu en premier sur El Watan.