Adel Bensaci : « L’industrie automobile favorisera les usines des autres pays »

Le président du Conseil national consultatif pour la promotion de la Petite et moyenne entreprise (CNCP de la PME), Adel Bensaci, s’est exprimé, ce mercredi, sur la nouvelle démarche du gouvernement de lancer une industrie automobile en Algérie. Adel Bensaci a estimé que l’installation de constructeurs automobiles en Algérie pour investir dans l’industrie automobile « favorisera […] The post Adel Bensaci : « L’industrie automobile favorisera les usines des autres pays » appeared first on Algerie Eco.

Adel Bensaci : « L’industrie automobile favorisera les usines des autres pays »

Le président du Conseil national consultatif pour la promotion de la Petite et moyenne entreprise (CNCP de la PME), Adel Bensaci, s’est exprimé, ce mercredi, sur la nouvelle démarche du gouvernement de lancer une industrie automobile en Algérie.

Adel Bensaci a estimé que l’installation de constructeurs automobiles en Algérie pour investir dans l’industrie automobile « favorisera les usines des autres pays et ne favorisera nullement l’industrialisation du pays », a-t-il déclaré sur les ondes de la radio chaîne 3, en ajoutant : « Ce qui est fait est fait. Moi je suis pour aller de l’avant et pour aller de l’avant, je parle encore une fois de balance des paiements ».

« Une industrie automobile intégrée nécessite d’arriver à des fabrications de 150 000 véhicules par modèle minimum pour être rentable », a-t-il expliqué, en ajoutant que « si on n’est pas dans cette structure mentale de dire que nous voulons rapporter des devises à l’Algérie par l’exportation, ce sera faire du montage encore une fois pour faire du montage, et ça sert à rien et on n’y arrivera pas ».

Pour rappel, le ministre de l’Industrie, Ferhat Ait Ali Braham, a fait savoir récemment que des négociations étaient en cours avec deux constructeurs automobiles européen et asiatique pour des investissements dans l’industrie automobile en Algérie.

Lors d’un point de presse tenu au siège de son département ministériel, Ferhat Ait Ali a indiqué qu’il s’agit « de gros projets d’industrie mécanique qui généreront des écosystèmes dans lesquels évolueront plusieurs de leurs équipementiers et sous-traitants ». Le ministre a précisé qu’il s’agit d’investissements à capitaux exclusivement étrangers.

« Le gouvernement prépare la relance de cette industrie sur des bases solides qui rompent avec les pratiques du passé. Nous avons fixé les repères qui redonnent à la notion de valeur ajoutée toutes ses lettres de noblesse », a-t-il expliqué. 

The post Adel Bensaci : « L’industrie automobile favorisera les usines des autres pays » appeared first on Algerie Eco.