A l’approche de l’élection présidentielle au Kenya, les « fake news » pullulent sur TikTok et Facebook

Cette désinformation massive inquiète dans un pays où les violences post-électorales ont fait des milliers de morts au cours des dernières décennies.

A l’approche de l’élection présidentielle au Kenya, les « fake news » pullulent sur TikTok et Facebook
Cette désinformation massive inquiète dans un pays où les violences post-électorales ont fait des milliers de morts au cours des dernières décennies.