A Hiroshima, le retour de la menace nucléaire dans les conflits inquiète

La Russie a été écartée de la commémoration du bombardement d’août 1945 dans la ville japonaise martyre. En cause : les déclarations de Vladimir Poutine après l’invasion de l’Ukraine.

A Hiroshima, le retour de la menace nucléaire dans les conflits inquiète
La Russie a été écartée de la commémoration du bombardement d’août 1945 dans la ville japonaise martyre. En cause : les déclarations de Vladimir Poutine après l’invasion de l’Ukraine.