6 établissements scolaires et une maison d’accouchement réhabilités

En cette rentrée scolaire, le Groupe Azura laisse bien, à travers sa Fondation, son empreinte. Outre son grand intérêt à la santé maternelle, cette structure se mobilise, tel qu’elle le révèle, pour «réhabiliter et équiper une école par an». Pour l’heure elle a, depuis sa création en 2015, financé avec ses partenaires, notamment la délégation ...

6 établissements scolaires et une maison  d’accouchement réhabilités

En cette rentrée scolaire, le Groupe Azura laisse bien, à travers sa Fondation, son empreinte. Outre son grand intérêt à la santé maternelle, cette structure se mobilise, tel qu’elle le révèle, pour «réhabiliter et équiper une école par an».

Pour l’heure elle a, depuis sa création en 2015, financé avec ses partenaires, notamment la délégation provinciale du ministère de l’éducation nationale, «la mise à niveau de 6 établissements scolaires». La particularité en étant d’être dans des régions les plus reculées, notamment au niveau des zones d’implantation du Groupe. «Ces interventions ont permis à plus de 5.000 apprenants d’accéder à de meilleures conditions d’éducation et d’apprentissage», détaille la fondation. A cet effet, une enveloppe de 12 millions de dirhams a, tel que l’avance la même structure, été débloquée pour mener à bien la réhabilitation des six écoles, co-financées à parts égales entre la Fondation Azura et son partenaire Albert Heinj Foundation.

Quant à l’accès des femmes à des soins de qualité, il est l’un des chevaux de bataille de la Fondation Azura. «Après avoir financé en 2018 la construction et l’aménagement d’une salle d’imagerie médicale au sein de l’hôpital Mokhtar Soussi dans la province de Chtouka Ait Baha, la Fondation renforce son partenariat avec la province et la délégation régionale du ministère de la santé en prenant en charge la rénovation et l’équipement d’une maison d’accouchement», ajoute la même source. Cette structure sanitaire permettra aux femmes de la région d’être accompagnées tout au long de leur grossesse dans un environnement de qualité.

L’objectif étant d’assurer un meilleur suivi de la santé de la mère et des nouveau-nés et de veiller au déroulement des grossesses dans des conditions sûres, sous étroite surveillance médicale. Pour réaliser la maison d’accouchement de Sidi Bibi, la Fondation a mobilisé un budget d’un million de dirhams. Tout cela, outre d’autres actions, a valu une récompense au Groupe Azura par le ministère de l’éducation nationale, du préscolaire et des sports.