Tunisie : Saïed promet une nouvelle constitution garante de l’unité de l’Etat et sa pérennité

Le président de la république, Kaïs Saïed, a présidé ce jeudi 19 Mai, à Carthage, la réunion du Conseil des ministres. Ce conseil ministériel a porté sur la discussion de deux textes de loi : *Un projet de décret-loi portant sur la création d’une instance nationale consultative pour une nouvelle république. *Un projet de décret présidentiel … Continuer la lecture de « Tunisie : Saïed promet une nouvelle constitution garante de l’unité de l’Etat et sa pérennité » The post Tunisie : Saïed promet une nouvelle constitution garante de l’unité de l’Etat et sa pérennité appeared first on Gnet news.

Tunisie : Saïed promet une nouvelle constitution garante de l’unité de l’Etat et sa pérennité

Le président de la république, Kaïs Saïed, a présidé ce jeudi 19 Mai, à Carthage, la réunion du Conseil des ministres.

Ce conseil ministériel a porté sur la discussion de deux textes de loi :

*Un projet de décret-loi portant sur la création d’une instance nationale consultative pour une nouvelle république.

*Un projet de décret présidentiel portant sur la convocation des électeurs au référendum.

Le chef de l’Etat s’était engagé hier lors d’une entrevue avec le président de l’ISIE, Farouk Bouaskar, à aplanir les difficultés, en vue d’assurer la tenue du référendum dans les meilleures conditions.

Dans une allocution prononcée à l’ouverture des travaux du Conseil des ministres, le président de la république a dit « s’appuyer sur la profondeur populaire pour passer d’une constitution qui allait conduire à l’implosion de l’Etat, à une constitution traduisant véritablement la volonté populaire ».

Saïed a promis « une nouvelle république reposant sur des fondements solides, garantissant l’unité de l’Etat, sa pérennité, et les droits des Tunisiens à une vie décente ».

« Celui qui a peur de la volonté du peuple et a tenté désespérément, tout en échouant, à attenter à la consultation nationale, ne peut être qu’ennemi du peuple », a-t-il dit, fustigeant « ceux qui ont tenté de falsifier les élections, les esprits et ont volé des milliards en devise », sans les nommer.

Il a annoncé l’organisation d’un dialogue, selon un cadre de loi clair, se disant soucieux pour « la liberté effective et non la liberté formelle qui n’a pas d’impact sur la réalité ».

Le chef de l’Etat a réitéré son engagement « à assainir le pays avec une justice équitable ». « Que de droits ont-ils dilapidé, et que d’oppressions ont-ils commis, qui sont restés sans punitions », a-t-il déploré.

Kaïs Saïed a promis « de faire passer la Tunisie, dans les quelques semaines à venir, du désespoir et l’abattement, à l’action et l’espoir ».

« Nous allons passer cette étape historique jusqu’à réaliser les revendications de notre peuple à la souveraineté totale, et la liberté réelle », a-t-il souligné.

Gnetnews

The post Tunisie : Saïed promet une nouvelle constitution garante de l’unité de l’Etat et sa pérennité appeared first on Gnet news.