Les chars, maillon faible de l’armée russe

Moscou pourrait avoir déjà perdu un quart de ses tanks disponibles. Des caractéristiques techniques et des errements tactiques expliquent ces destructions.

Les chars, maillon faible de l’armée russe
Moscou pourrait avoir déjà perdu un quart de ses tanks disponibles. Des caractéristiques techniques et des errements tactiques expliquent ces destructions.