Tunisie : une mesure radicale pour limiter la flambée des prix et légumes

Une flambée exceptionnelle des prix a été constatée en Tunisie depuis plusieurs semaines. Elle a pris des ampleurs alarmantes depuis le début du Mois Saint. Face à cette situation, le protectionnisme est désormais de mise en Tunisie. En effet, le ministère du Commerce a décidé d’interdire les exportations d’un bon nombre de fruits et légumes, […]

Tunisie : une mesure radicale pour limiter la flambée des prix et légumes

Une flambée exceptionnelle des prix a été constatée en Tunisie depuis plusieurs semaines. Elle a pris des ampleurs alarmantes depuis le début du Mois Saint. Face à cette situation, le protectionnisme est désormais de mise en Tunisie. En effet, le ministère du Commerce a décidé d’interdire les exportations d’un bon nombre de fruits et légumes, à l’instar du poivrons, des tomates, des oignons et des pommes de terre.

Une bonne partie de ces produits est en manque dans nos marchés. D’ailleurs, vous l’avez sans doute constaté, d’autant plus que les prix au kilo se sont envolés – près de 7 TND pour le piment. Nous en avions parlé dans un précédent article -.

Et qu’en est-il des prix justement ? Selon le chargé de communication du département du Commerce, ils ont baissé. “Le piment a atteint 2,500 TND le kg au lieu de 6 TND. On compte 1,400 TND au lieu de 2 TND pour les tomates, 1,500 TND au lieu de 2,400 TND pour les pommes de terre et 0,900 TND au lieu de 1,300 TND pour les oignons”, a-t-il expliqué dans une déclaration accordée à l’agence TAP.